25 janvier 2021 : Embrassez qui vous voudrez

Depuis dimanche 24, soit 10 jours après le départ, et sur ordre du Commandant, le masque est officiellement relégué sur l’ensemble de sa juridiction.  Notre petit territoire de 120m sur 20m est ainsi déclaré libre de COVID-19, du pont A jusqu’au pont I. 

Si on ne peut pas parler de liesse — les nouvelles préoccupantes du pays parvenant jusqu’ici – l’annonce d’un monde où l’épidémie n’existe plus, fut-il grand comme un timbre-poste, apporte une légèreté certaine qui se lit sur les visages démasqués.  On éprouve cependant une certaine confusion à se savoir déconfiné au sein d’un périmètre confiné, lui-même situé au milieu d’une immense étendue. La confusion ne s’arrête pas là. On se surprend à ne pas reconnaître les gens croisés depuis 10 jours et pourtant devenus familiers.  L’esprit, par aversion pour le vide, avait complété à sa manière les traits des visages, dans une sorte de cadavre exquis graphique, jeu inventé par les surréalistes consistant à prolonger un dessin à partir de deux traits dépassant du pliage masquant la contribution du précédent joueur.  Le résultat une fois la feuille dépliée est généralement surprenant.  Dans d’autres cas, on avait parfaitement deviné, au ton immuablement jovial des conversations, le large sourire que cachait le masque.   

Les masques s’envolent aujourd’hui alors que nous franchissons le front subtropical, qui marque la frontière de l’Océan Austral et l’entrée dans les quarantièmes rugissants. Il est difficile de ne pas y voir un symbole.

Le masque est officiellement relégué : ça se fête ! © Laurent Godard
Le masque est officiellement relégué : ça se fête ! © Frédéric Planchon

Plus d'actualités

Journal de bord

4 mars 2021 : Le PC scientifique et les cheffes de mission

On a très peu mentionné le poste de commandement (PC) jusqu’à présent et c’est pourtant un des points névralgiques du navire, surtout pour les scientifiques (et Martin). C’est du PC que partent les commandes de descente-montée-fermetures des rosettes, c’est au PC que se décident les orientations stratégiques, c’est le PC qui est envahi d’écrans de […]

04.03.2021

Journal de bord

3 mars 2021 : Nostalgie et grâce

La nuit dernière nous avons franchi le 40eme parallèle, cette fois porte de sortie des célèbres rugissants éponymes. Dans le sillage, quelques pétrels à menton blanc, un fuligineux et notre fidèle Serge, ce grand albatros qui nous suit de longue date… peu nous importe que ce soit lui ou un cousin, il s’appelle toujours Serge.  […]

03.03.2021

Journal de bord

23 février 2021 : Nuit d’aurores

Cette nuit, le quart est assez calme. En transit dans le secteur le plus sud de la section, on se dirige vers la station 57 (56°24 S – 78°23 E). Je (Catherine) remplis le logbook, dans une douce routine nocturne. Vers 2 h, Manu arrive au PC. « Vous avez vu comme la nuit est claire […]

23.02.2021

Rechercher