23 janvier 2021 : Le voyageur ailé

11ème jour à bord du Marion Dufresne. La houle défile harmonieusement dans un silence déconcertant. Dix-huit heures, alors que les derniers rayons de soleil percent au travers des nuages, les premiers danseurs entrent en scène : commence le ballet des pétrels à menton blanc. Leur silhouette d’un noir profond dévale à toute vitesse vers les creux puis remonte acrobatiquement vers la prochaine vague. Soudain, comme si le temps s’arrêtait, une nouvelle silhouette se dessine au loin. Ni la houle ni le Marion Dufresne ne sauraient perturber le passage de cette ombre majestueuse, plus grande, plus calme, plus inaccessible. Le voici enfin venu, le premier Albatros de la campagne SWINGS ! Cela ne va pas sans nous rappeler ce célèbre poème…

L’Albatros

Souvent, pour s’amuser, les hommes d’équipage
Prennent des albatros, vastes oiseaux des mers,
Qui suivent, indolents compagnons de voyage,
Le navire glissant sur les gouffres amers.


À peine les ont-ils déposés sur les planches,
Que ces rois de l’azur, maladroits et honteux,
Laissent piteusement leurs grandes ailes blanches
Comme des avirons traîner à côté d’eux.


Ce voyageur ailé, comme il est gauche et veule !
Lui, naguère si beau, qu’il est comique et laid !
L’un agace son bec avec un brûle-gueule,
L’autre mime, en boitant, l’infirme qui volait !


Le Poète est semblable au prince des nuées
Qui hante la tempête et se rit de l’archer ;
Exilé sur le sol au milieu des huées,
Ses ailes de géant l’empêchent de marcher.


Charles Baudelaire, Les Fleurs du mal

Pétrel à menton blanc. © Corentin Clerc
Bas gauche : Albatros à nez jaune juvénile. Haut droite : Pétrel à menton blanc. © Corentin Clerc
Albatros à nez jaune juvénile.  © Corentin Clerc

Plus d'actualités

Journal de bord

4 mars 2021 : Le PC scientifique et les cheffes de mission

On a très peu mentionné le poste de commandement (PC) jusqu’à présent et c’est pourtant un des points névralgiques du navire, surtout pour les scientifiques (et Martin). C’est du PC que partent les commandes de descente-montée-fermetures des rosettes, c’est au PC que se décident les orientations stratégiques, c’est le PC qui est envahi d’écrans de […]

04.03.2021

Journal de bord

3 mars 2021 : Nostalgie et grâce

La nuit dernière nous avons franchi le 40eme parallèle, cette fois porte de sortie des célèbres rugissants éponymes. Dans le sillage, quelques pétrels à menton blanc, un fuligineux et notre fidèle Serge, ce grand albatros qui nous suit de longue date… peu nous importe que ce soit lui ou un cousin, il s’appelle toujours Serge.  […]

03.03.2021

Journal de bord

23 février 2021 : Nuit d’aurores

Cette nuit, le quart est assez calme. En transit dans le secteur le plus sud de la section, on se dirige vers la station 57 (56°24 S – 78°23 E). Je (Catherine) remplis le logbook, dans une douce routine nocturne. Vers 2 h, Manu arrive au PC. « Vous avez vu comme la nuit est claire […]

23.02.2021

Rechercher