12 janvier 2021, fin de la mobilisation

Une “mobilisation”, en langage océano, c’est l’installation de la campagne à bord du bateau. Soit la répartition de 22 T de matériel et de 48 scientifiques dans plus de 15 petits laboratoires de bas en haut du navire. Il y a même des collecteurs de poussières et de pluies tout en haut, au-dessus du poste de commandement (appelé “passerelle”)!

Depuis lundi 11 matin, une véritable fourmilière a pris d’assaut ponts, coursives et laboratoires pour y installer systèmes de prélèvements, de filtration, d’analyse de fer, de mercure ou de radium…la liste complète serait ennuyeuse! Véritable ballet de caisses, (dé)visseuse, éponges (locaux pas toujours très propres au départ!) et autres scies, montages et fer à souder…le tout dans une transpiration totale, chaleur lourde ambiance de cyclone. Une pluie violente de tropiques a fini par vaincre le soleil de plomb ce mardi soir. La mob’ s’est finie en pataugeant, mais les labos sont prêts, le matériel sécurisé et demain, on appareille à 7 h heure locale!

Marion Dufresne ready to depart!
Marion Dufresne ready to depart! © Sibylle Dorgeval

Plus d'actualités

Journal de bord

4 mars 2021 : Le PC scientifique et les cheffes de mission

On a très peu mentionné le poste de commandement (PC) jusqu’à présent et c’est pourtant un des points névralgiques du navire, surtout pour les scientifiques (et Martin). C’est du PC que partent les commandes de descente-montée-fermetures des rosettes, c’est au PC que se décident les orientations stratégiques, c’est le PC qui est envahi d’écrans de […]

04.03.2021

Journal de bord

3 mars 2021 : Nostalgie et grâce

La nuit dernière nous avons franchi le 40eme parallèle, cette fois porte de sortie des célèbres rugissants éponymes. Dans le sillage, quelques pétrels à menton blanc, un fuligineux et notre fidèle Serge, ce grand albatros qui nous suit de longue date… peu nous importe que ce soit lui ou un cousin, il s’appelle toujours Serge.  […]

03.03.2021

Journal de bord

23 février 2021 : Nuit d’aurores

Cette nuit, le quart est assez calme. En transit dans le secteur le plus sud de la section, on se dirige vers la station 57 (56°24 S – 78°23 E). Je (Catherine) remplis le logbook, dans une douce routine nocturne. Vers 2 h, Manu arrive au PC. « Vous avez vu comme la nuit est claire […]

23.02.2021

Rechercher